Google crée un jouet connecté qui vous comprend d’un regard

La révolution des objets connectés est en marche. En plus d’un OS qui pourrait être présenté la semaine prochaine, Google a breveté un système qui rend les jouets intelligents.

Imaginez une poupée qui vous reconnaît dès qu’elle voit votre visage ou entend votre voix. De la science-fiction ? Plus vraiment. Google a déposé un brevet aux Etats-Unis pour des jouets intelligents qui prennent en considération la présence humaine dans une pièce. Mieux, ces jouets pourront aussi commander les appareils électroniques à la demande.

Sur le dessin compris dans le brevet publié par le bureau qui accorde les brevets (US Patent and trademark office), on peut voir ce qui ressemble à des jouets en forme de lapin et d’ours en peluche avec des micros intégrés dans les oreilles, des caméras dans les yeux, des haut-parleurs dans la bouche et un moteur dans le cou. Le jouet est censé pouvoir écouter, tourner la tête pour établir un « contact visuel », comprendre ce qu’on lui dit et y répondre par des phrases pré-enregistrées.

Les jouets pourraient par ailleurs communiquer avec des appareils électroniques par le biais de technologies sans fil comme le Wi-Fi ou le Bluetooth, et pourraient potentiellement jouer de la musique ou lancer le film qu’un enfant, ou un adulte, leur demanderait.

Un OS pour objets connectés présenté à la Google I/O

Le brevet, publié jeudi, évoque notamment la possibilité de se servir de ce genre de jouet comme d’une « télécommande intelligente » qui pourrait centraliser la gestion de l’ensemble des appareils d’un foyer.

« L’appareil anthropomorphe peut être une poupée ou un jouet qui ressemble à un humain, un animal, une créature mythique ou un objet inanimé », indique le brevet.

Ce genre de jouet intelligent pourrait également comprendre une fonction de reconnaissance faciale, qui permettrait d’accéder à des profils en ligne avec des préférences personnalisées. Richard Wayne DeVaul et Daniel Aminzade sont les inventeurs de ce jouet breveté au bénéfice de Google. La maîtrise des objets intelligents est l’enjeu des géants des technologies.

Samsung, Qualcomm, Apple, Microsoft et Intel préparent des systèmes pour piloter ces objets. Mais Google pourrait être le premier à présenter le sien. La semaine prochaine, lors de la conférence Google I/O qui se tiendra en Californie la semaine prochaine, le groupe pourrait présenter Brillo, un système d’exploitation spécialement conçu pour l’Internet de objets.

Vous pourriez aussi apprécier...