L’épidémie de grippe saisonnière a démarré

Elle a démarré en Bretagne et en Ile-de-France et pourrait s’étendre au reste du territoire métropolitain. Oui, l’épidémie de grippe saisonnière est bien là, selon les autorités sanitaires qui rappellent qu’il est encore temps de se faire vacciner.

«  La vaccination reste le meilleur moyen pour se protéger, protéger son entourage et limiter les risques de complications qui peuvent entraîner une hospitalisation, voire le décès chez les personnes les plus fragiles  », souligne jeudi la ministre de la Santé Marisol Touraine dans un communiqué.

Trois à six millions de personnes touchées chaque hiver

Chaque hiver, la grippe saisonnière – qui est due à un virus très contagieux -, touche entre 3 et 6 millions de personnes. Elle débute généralement en novembre ou décembre pour se terminer au début du printemps. Selon l’agence Santé publique France, tous les indicateurs de la grippe en métropole étaient en hausse la semaine dernière et un démarrage de l’épidémie a été observé en Bretagne et en Ile-de-France.

SOS Médecins France, qui suit la situation en temps réel, relève «  une forte augmentation des syndromes grippaux  » non seulement en Ile-de-France et en Bretagne, mais également en Provence-Alpes-Côte d’Azur, en Auvergne-Rhône Alpes et en Occitanie.

Un virus meurtrier

L’agence sanitaire indique que depuis le 1er novembre, 27 cas graves de grippe – dont la moitié n’étaient pas vaccinés – ont été admis en réanimation et deux personnes sont mortes. La semaine dernière, 157 000 personnes sont allées consulter un médecin pour des symptômes de gastro-entérite, selon un bulletin du réseau Sentinelles diffusé mercredi. «  Contrairement aux idées reçues, la grippe n’est pas une infection saisonnière banale  ! Le virus tue chaque année, notamment des personnes fragiles  », rappelle Marisole Touraine qui invite tous les Français et les acteurs de santé à se mobiliser pour la vaccination contre la grippe.

Vous pourriez aussi apprécier...